Immunglobuline et AMM

Les immunoglobulines intraveineuses sont utilisées dans la myasthénie autoimmune. Leur indication est la « poussée aigüe sévère ». En pratique, cela concerne les malades en crise ou qui ne répondent pas assez aux traitements classiques.

8 marques sont actuellement disponibles sur le marché français.

Jusqu’à présent, une seule immunoglobuline avait obtenu l’AMM (autorisation de mise sur le marché) dans l’indication de la myasthénie. Il s’agit de la Tegeline.

Le 6 janvier, une autre immunoglobuline, le Gamunex a obtenu également cette autorisation.

En réalité, cela ne change rien pour les malades. En effet, il n’y a pas eu d’étude comparative d’efficacité entre les différentes marques d’immunoglobulines. De plus, la marché des immunoglobulines est en tension permanente à cause du risque de pénurie constant. Ainsi, l’utilisation de l’une ou l’autre dépend essentiellement des marchés passés par les établissements hospitaliers et de la disponibilité du produit.

Nous avons pu contribuer à l’avis donné par la Haute Autorité de Santé et apporter le point de vue du patient. Ce travail a été l’occasion pour nous de faire le point sur l’expérience que nous avons de la prise en charge médicale de la myasthénie. Nous avons restitué notre expérience de l’efficacité ressentie des traitements, leurs limites et leurs effets secondaires. Il était important aussi de souligner l’impact de la maladie sur le malade et sur son entourage. Nous avons aussi exprimé les attentes des personnes concernées par cette maladie : retrouvez ici notre contribution 

Vous pouvez retrouver l’Avis du 6 janvier 2021 de la Haute Autorité de Santé concernant le Gamunex

 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à