la piste de la destruction des lymphocytes responsables des anti-RACh

La production d’anticorps spécifiques provoque la myasthénie auto-immune. Ils viennent gêner ou bloquer la transmission neuromusculaire. Ce sont les lymphocytes B qui produisent ces anticorps.

Les immunosuppresseurs sont efficaces pour traiter la maladie car ils diminuent l’action des lymphocytes B.

Cependant, les immunosuppresseurs ont un inconvénient. Ils diminuent également l’action d’autres lymphocytes qui ne sont pas responsables de la maladie.

Or, les lymphocytes participent à la défense de notre organisme. S’ils sont moins nombreux et actifs, l’immunité diminue et l’organisme est moins bien protégé contre les agressions.

Alors, certaines recherches tentent de trouver un moyen d’agir uniquement sur les lymphocytes impliqués dans la maladie.

En juillet 2012, une équipe américaine a publié la mise au point d’une stratégie dite de « missile téléguidé ». Elle vise à éliminer uniquement les lymphocytes T spécifiques des récepteurs à l’acétylcholine (RACh). En effet, ce sont ceux qui sont à l’origine de l’attaque des lymphocytes B contre l’organisme.

Cependant, cette étude porte sur des animaux. Ce modèle n’a rien à voir avec une situation de maladie. On ne sait pas si ce modèle animal pourra être reproduit un jour sur l’être humain et s’il pourra enrayer la maladie. Malgré tout, les développements futurs sont à suivre avec intérêt.

Plus de détail :

– www.news-medical.net

– Sun W, et coll. Specific immunotherapy of experimental myasthenia gravis in vitro and in  vivo: The Guided Missile strategy. J Neuroimmunol., 2012 (Juil).

– http://www.afm-telethon.fr/news/2012-09-18/myasthenie-auto-immune-une-strategie-de-missile-teleguide-pour-eliminer-uniquement-les-cellules-t-specifiques-des-recepteurs-de-l-acetylcholine

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à